06.06.2017 | Avis de l'association

Une taxe sur le sucre ne réunit pas de majorité en Suisse

Résultats du 4e sondage Alimentation et activité physique

La population suisse en âge de voter attache une grande importance aux thèmes de l’alimentation et de l’exercice physique. L’introduction d’un « impôt sur le sucre » reste bien loin de réunir une majorité en Suisse. Une majorité des personnes interrogées estime que les habitudes alimentaires ne peuvent pas être changées ou orientées à coups de taxes. Elles font passer clairement la responsabilité individuelle avant les mesures étatiques sur les questions d’alimentation et de santé. Comme lors des trois premières éditions du sondage, les citoyennes et citoyens suisses estiment être en mesure de prendre leurs décisions de consommation en toute autonomie. Tels sont les principaux résultats du 4e sondage Alimentation et activité physique.

Télécharger Document PDF
31.03.2017 | Communiqué de presse de l'association

Information et liberté de choix – Lancement de la campagne pour l’eau minérale

 En 2016, le marché de l’eau minérale en Suisse est resté pratiquement au même niveau que l’année précédente (964 100 000 l, contre 964 900 000 l en 2015). Cela correspond à une consommation d’environ 114 l par habitant (-0,9 %). Les ventes totales de boissons rafraîchissantes ont baissé de 3,5 % par rapport à 2015, passant de 603 400 000 l à 582 300 000 l. La consommation par habitant a ainsi reculé de plus de 4 %, pour s’inscrire à 69 l. La branche traverse une conjoncture difficile. Et le cadre politique n’est pas fait pour simplifier les choses. La SMS rejette résolument les appels à des impôts spéciaux sur les boissons sucrées ou sur le sucre.

La SMS lance aujourd’hui la campagne « natürlich-anders.ch/ naturellementdifferente.ch », qui vise à faire connaître à la population de manière sympathique les qualités positives et la valeur ajoutée de l’eau minérale naturelle.

Télécharger Document PDF