29.01.2020 | Avis de l'association

Contre-projet à l’initiative populaire neuchâteloise sur l’assurance obligatoire des soins dentaires – une discrimination infondée des boissons rafraîchissantes

Le Conseil d’État neuchâtelois a formulé un contre-projet à l’initiative populaire sur l’assurance obligatoire des soins dentaires. Il soumet l’idée d’un programme de santé bucco-dentaire financé par une taxe sur les boissons rafraîchissantes sucrées. Une idée à laquelle s’oppose l’Association suisse des sources d’eaux minérales et des producteurs de soft drinks (SMS). En plus d’être contre-productive, la mise en place d’une taxe sur les produits sucrés aurait pour effet de discriminer les boissons rafraîchissantes sans aucune justification.

Télécharger Document PDF
11.09.2019 | Communiqué de presse de l'association

Alimentation : la responsabilité individuelle plébiscitée

75 % de la population suisse en âge de voter est convaincue qu’un impôt sur les denrées alimentaires contenant du sucre, du sel et des graisses n’aurait pas d’influence sur sa consommation. Les Suisses et les Suissesses continuent d’attacher une grande importance aux thèmes touchant à l’alimentation et à l’activité physique. La responsabilité individuelle demeure une valeur centrale. Cependant, on observe les premiers signes d’une possible baisse de l’intérêt pour les questions d’alimentation et de santé. Tels sont les principaux constats du 6e sondage Alimentation et activité physique.

Télécharger Document PDF